Diégèse


lundi 5 août 2002
2002
ce travail est commencé depuis 948 jours (22 x 3 x 79 jours) et son auteur est en vie depuis 15401 jours (15401 = nombre premier)
ce qui représente 6,1554% de la vie de l'auteur
hier
L'atelier du texte demain





Chaque arrondissement de Paris est soudainement disponible, donnant ses rues aux trottoirs et fraternisant parfois avec la poussière grise et chaude de l'été. Je me fais aussi disponible que la ville, m'inventant des démarches qui donnent place aux hanches et aux épaules, m'amusant des reflets blancs sur les vitrines à mon passage. Je ne croyais plus possible que le temps joue ainsi avec l'émotion. Dans les jours indifférenciés de l'été, je pourrais me donner l'attente des soirs pour sortir et aimer le temps, encore, de la chaleur, de toi, savourer ton absence présente et jouer à distance avec ton corps interdit et le rendre plus souple au désir, à ma tendresse.

Je ne croyais plus possible que le temps joue ainsi avec l'émotion.




5 août
2001
2000