Diégèse



lundi 9 août 2004

2004
ce travail est commencé depuis 1683 jours (32 x 11 x 17 jours)
et son auteur est en vie depuis 16136 jours (23 x 2017 jours)
ce qui représente 10,4301% de la vie de l'auteur

hier

L'atelier du texte demain





Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
Mais pourtant, bien que, sans doute, je ne puisse pas penser Dieu sinon existant, de même que je ne peux pas penser non plus une montagne sans vallée, il reste que, de même que ce n'est pas parce que je pense la montagne avec la vallée qu'il s'ensuit qu'il y a dans le monde la moindre montagne, de même, ce n'est pas, semble-t-il, parce que je pense Dieu comme existant qu'il s'ensuit que Dieu existe.
Alors, ce n'est pas non plus parce que je peux penser une montagne sans aucune vallée qu'il n'y a dans le monde ni montagne ni vallée, mais le don des larmes dans « cette vallée de larmes » pourrait me faire sentir, par les sens-mêmes, l'existence d'un Dieu profondément miséricordieux avant que d'être souverainement parfait. Il en va de même de mes tendresses et de mes caresses, preuves imparfaites de l'existence d'un amour parfait, donc divin.





9 août
2003 2002
2001 2000