Diégèse





samedi 16 août 2008


2008
ce travail est commencé depuis 3151 jours (23 x 137 jours) et son auteur est en vie depuis 17604 jours (22 x 33 x 163 jours)
ce qui représente 17,8993% de la vie de l'auteur
hier L'atelier du texte demain
le lieu sur Google-Earth





La littérature
La photographie
La Seine, les ponts sur la Seine. Il ne se passe rien. Une île, parfois.
Gustav
Mathieu Noëmie D.



Cette impossibilité est prévue. Ton absence est prévue jusqu'à ton éclipse totale.
Je ne veux rien accepter, même une éclipse, même une éclipse totale.




Mais tu peux accepter les rêves, le sommeil.
Je ne me souviens pas de mes rêves. Parfois un peu mais la mémoire est floue.



Tu devrais essayer de mieux te souvenir. Dans les rêves, il y a un monde infini qui cause.




C'est le tournant de l'été. Je ne sais pas si nous aurons terminé tout ce que nous voulions faire.








16 août




2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
La mémoire est floue Cette impossibilité est prévue. Les rêves, le sommeil Je ne veux rien accepter. Éclipse totale. Il y a un monde infini qui cause. C'est le tournant de l'été. Je ne sais pas si nous aurons terminé tout ce que nous voulions faire.