Diégèse





vendredi 19 septembre 2008


2008
ce travail est commencé depuis 3185 jours (5 x 72 x 13 jours) et son auteur est en vie depuis 17638 jours (2 x 8819 jours)
ce qui représente 18,0576% de la vie de l'auteur quatre cent cinquante-cinq semaines d'écriture
hier L'atelier du texte demain
le lieu sur Google-Earth





La littérature
La photographie
Et toujours la douleur de Stara Pazova.
Gustav
Mathieu Noëmie D.



Pour votre liberté, je vous ai déjà donné des milliers de mots. Nous en avons parlé et nous en avons parlé encore. Dans ces mots, vous n'avez pas le désir de pouvoir entrer. Vous n'avez pas toujours ce désir-là. Gustav, puisque tu ne sais pas lire, tu pourrais toi aussi écrire.
Puisque je peux parler sans faire, tu penses que je peux écrire sans lire. Mais qu'est-ce que je pourrais écrire ?




La lumière, les couleurs, les odeurs, les saveurs, les sons.

L'art. Les yeux que l'on arrive à percevoir derrière la vie.









19 septembre




2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
L'art. Je peux parler sans faire. Le désir de pouvoir entrer. La lumière, les couleurs, les odeurs, les saveurs, les sons. Puisque tu ne sais pas lire. Les yeux que l'on arrive à percevoir derrière la vie. Des milliers de mots. Nous en avons parlé encore.