Diégèse




dimanche 25 janvier 2009



2009
ce travail est commencé depuis 3313 jours (3313 est un nombre premier) et son auteur est en vie depuis 17766 jours (2 x 33 x 7 x 47 jours)
ce qui représente 18,6480% de la vie de l'auteur deux mille cinq cent trente-huit semaines de vie
hier


L'atelier du texte demain









Noëmie





Nous ne savions pas si nous pouvions parler d'amour et nous ne savions pas si la peine de Gustav, sa peine de mémoire était une peine d'amour. Pourtant, toute notre histoire, toute cette histoire qui n'est pas une histoire, tout ce temps de l'histoire qui n'est qu'un peu de temps qui passe est l'histoire d'une souffrance et l'on parvient presque à distinguer, à palper la souffrance qui est installée et qui taraude les personnages.
Sans histoire, sans amour, personnage sans histoire, personnage sans amour. Mais que suis-je donc ?
Je me rappelle un soir. C'était le soir. Je n'étais pas encore en Italie et pourtant la langue italienne chantait autour de moi.
Je pensais à Gustav, seul, sans doute, à remâcher la peine de son amour. Je pensais que Gustav était un personnage d'amour, un personnage avec amour, un personnage amoureux
Je ne pensais rien d'autre et je ne disais rien.









25 janvier





2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000