Diégèse
Le texte en continu
lundi 25 janvier 2010




2010
ce travail est commencé depuis 3678 jours (2 x 3 x 613 jours)
et son auteur est en vie depuis 18131 jours (18131 est un nombre premier)
ce qui représente 20,2857% de la vie de l'auteur

hier

L'atelier du texte
demain










« Ou bien le désir tombera - c'est ce qui arrive peut-être de mieux au fantasme - ou bien le désir tombera, ou bien il rencontrera le réel d'écriture et ce qui s'écrira ne sera pas le roman fantasmé et, probablement, ça ne sera même pas un roman. »
Roland Barthes - Collège de France - séance du 9 décembre 1978











Ce que je retiens... (des années précédentes)
...puis ce que j'écris.
Je retiens qu'il faut que je fasse confiance, qu'il faut faire confiance au « réel d'écriture ». Je ne sais pas ce que j'écris ni si ce que j'écris peut être lu car je peine à m'extraire de cette posture entre l'écriture et la lecture qui est nocive à l'écriture. Je ne peux écrire que si je ne lis pas ce que j'écris, et dans tous les cas, si je ne le lis pas quand je l'écris. D'ailleurs, lire ce que j'écris ne me sert à rien pour l'écrire.
Je baisse alors les yeux. Je sais que si je les levais, si je les levais juste un peu, si de ta bouche j'osais suivre l'arrête de ton nez, je rencontrerais tes yeux, je les rencontrerais. Et si j'osais te regarder, tu me regarderais peut-être et si tu me regardais, je baisserais alors les yeux.





...et ce que j'ai lu, vu ou entendu... et ce que ça fait...
« Après des mois de ténèbres intérieures j'ai eu soudain et pour toujours la certitude que n'importe quel être humain, même si ses facultés naturelles sont presque nulles, pénètre dans ce royaume de la vérité réservé au génie, si seulement il désire la vérité et fait perpétuellement un effort d'attention pour l'atteindre. »

Simone Weil 4e de couverture de Œuvres
QuartoGallimard











25 janvier






2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Nous ne savions pas si nous pouvions parler d'amour. La question de l'incarnation est d'une autre nature.
En creux cependant, se dessine une histoire.




Je dois dormir, je dois oublier.