Diégèse dimanche 4 juillet 2021



ce travail est commencé depuis 7856 jours (24 x 491 jours)
et son auteur est en vie depuis 22309 jours (7 x 3187 jours)
2021

ce qui représente 35,2145% de la vie de l'auteur
trois mille cent quatre-vingt-sept semaines de vie

hier

L'atelier du texte
demain

Table des correspondance de dates


vendredi 20 janvier 1995
12647 jours de vie (12647 est un nombre premier)


Il y a 9662 jours (2 x 4831 jours)



En ce soir du 20 janvier 1995, l'actualité est marquée par le crash d'un avion de tourisme sur l'aéroport du Bourget, qui allait décimer l'état-major du groupe agroalimentaire Saint-Louis. On le sait depuis, l'accident a bien été causé par l'ingestion par l'un des réacteurs de vanneaux huppés. Les rampes d'effarouchement des oiseaux n'étaient plus opérationnelles depuis neuf mois et le préposé de garde était rentré chez lui pour raison de santé sans être remplacé à son poste. Mais, ce que l'on ne dit pas soir-là, c'est qu'en guise de voyage d'affaire, il s'agissait surtout de rejoindre une partie de chasse en Roumanie. Ainsi, pourrait-on conclure que quelques messieurs huppés allant chasser ont été tués par quelques oiseaux tout aussi huppés sachant chasser.
On ira ensuite entre Le Havre et Honfleur où Édouard Balladur vient d'inaugurer le tout nouveau Pont de Normandie. Les Français adorent construire des ponts. C'est une fierté nationale, avec les trains et les avions. Celui-ci succède donc à l'impressionnant viaduc de Garabit, terminé par Eiffel en 1884, mais aussi au pont de Tancarville, qui a même donné son nom à des étendoirs à linge. Lui succèdera bien sûr le viaduc de Millau. Il y a même un poète un peu échevelé qui dédie un poème au pont. Au fond, un pont vaut bien un poème... Grégoire Brainin, dit Moineau, qui s'éteindra en août 1996 est loin d'être un marginal illuminé comme on voudrait le montrer dans ce journal. En 1993, il a créé le festival du film russe à Honfleur. Puis, on interroge un ingénieur qui explique qu'il a été sur le pont sur le pont et qu'il ne va plus être sur le pont, puisque le pont, désormais, est.
Du coup, comme le crash n'était évidemment pas prévu, mais que la cérémonie du pont l'était, on se prend bien dix minutes de journal télévisé supplémentaire.
10'30, on passe à l'actualité à l'étranger : Tchétchénie. L'armée russe s'enlise. On pourrait dire que ce qui s'enlise là, c'est la démocratie en Russie, comme le régime communiste s'est englouti en Afghanistan. Beau reportage, terrible reportage sur une guerre de tranchées, de boue, de désespoir.
Suivent d'autres images aussi terribles, aux mêmes couleurs de boue, mais, il s'agit des dégats provoqués par le séisme à Kobe au Japon. On parle de plus de 4000 morts. Ils seront plus de 6000.
Puis on retourne en Normandie (16'573), comme dans la chanson, mais avec Édouard Balladur. C'est le premier jour de sa campagne électorale. Il est soutenu par Michel Noir... Bonne pioche, évidemment.
18'50", Alain Carignon est toujours en prison. Il semble à rebours faire un concours avec Bernard Tapie. En ce milieu des années 1990, les élites ou supposées telles en France sont tellement corrompues que cela fait grimper les chiffres de la délinquance. Tiens ! Qui voilà ? (21'24"). Le directeur général de la police nationale : un certain Claude Guénant (sic), si l'on en croit le cartel. Depuis, son visage sera devenu familier, car, il s'agit bien sûr de Claude Guéant, un expert de la délinquance et de la corruption.
Même le Louvre est touché par l'augmentation de la délinquance... (21'54").
Pendant ce temps, la misère ne faiblit pas et l'association Droit au Logement organise une opération musclée à Tours où le médiatique Professeur Jacquard prédit la damnation à l'évêque de Tours. Mais, il s'agirait d'un complot ourdi par un autre évêque, celui-là même qui sera dessaisi bientôt 2 x de son évêché : Monseigneur Jacques Gaillot.
24'27",reportage frappé d'obsolescence qui glose sur les risques de diffusion en librairie du dictionnaire du médicament, le fameux Vidal. L'internet balaiera tout cela, pour le meilleur, mais aussi pour le pire, parfois.
26'12", le journal est terminé. Mariage d'un tennisman Henri Lecomte avec Marie Sara Bourseiller. Ils se sépareront avant les années 2000. Rugby : grande équipe de France de ces années-là. On s'attarde... Normal : France Télévision vient d'acheter les droits du Tournois des cinq nations.
Atlantique à la nage. Guy Delage.
Cinéma avec Jean-Jacques Annaud. Dossier spécial sur les effets spéciaux au cinéma. La télé est éducative. Mais, ici encore, le numérique est en train de rendre obsolète la plupart des outils qui sont montrés et vantés. On remarque que l'on parle d'ordinateur et non de numérique... Jean-Jacques Annaud enchaîne sur les guerres entre les modernes et les anti-modernes. Elles continuent. Il s'agit d'un film en 3D.
Retour au Bourget. La journaliste répète ce qu'elle a dit en début de journal, un peu comme sur une chaîne d'information en continu.
Météo. Au dodo !


Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010









2020