Diégèse mercredi 5 mai 2021



ce travail est commencé depuis 7796 jours (22 x 1949 jours)
et son auteur est en vie depuis 22249 jours (19 x 1171 jours)
2021

ce qui représente 35,0398% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte
demain

Table des correspondance de dates


lundi 12 août 1996
13217 jours de vie (13217 est un nombre premier)


Il y a 9032 jours (23 x 1129 jours)




Rien que l'annonce des titres de ce journal télévisé du 12 août 1996fatigue, surtout quand on a visionné la veille celui de deux jours plus tard. Mais, cela permet de mieux comprendre le début de certains feuilletons et notamment celui du naufrage tragique d'un chalutier breton.
Alors... Au boulot.
Ce soir-là, Daniel Bilalian a mis sa cravate de deuil. Les Oleronais sont tristes et il faudra attendre juillet 2016 pour que l'île renoue avec la Fête de la mer.
Autre feuilleton (5'), celui de l'église Saint-Bernard. Jean-Louis Debré s'obstine et les images de ces grévistes de la faim allongés amaigris au milieu de ces enfants qui jouent sont d'une tristesse insondable.
Vient ensuite la litanie des grèves et des revendications. Comme d'habitude on ne sait rien ou pas grand chose des revendications mais on s'attarde longuement sur les désagréments des usagers. Ce soir (7'12"), ce sont les méchants personnels de piste d'Air France qui bloquent les avions à Nice, puis, ce sont les fruits qui sont trop chers ou pas assez chers, on ne sait plus, cela doit dépendre de quel côté on se trouve, mais on précise que les prix ont globalement baissé en juin et en juillet. Ce n'est pas bon signe pour l'économie française annonce le présentateur, cela doit aussi dépendre de quel côté on se trouve.
Alors, on va San Diego (10'52") pour l'investiture de Robert Dole, qui part perdant et arrivera... perdant. Bob Dole ressemble à Richard Nixon. Cela non plus, ce n'est pas bon signe. Tiens, il y a déjà une histoire de mur entre le Mexique et les États-Unis. Donald Trump expliquera quelque vingt années plus tard qu'il n'est ni assez long, ni assez haut. Ulysse Gosset, le correspondant permanent, nous montre comment cette frontière entre les riches et les pauvres est poreuse et mal fichue. Elle est l'obsession du Parti républicain depuis des années et elle le restera.
À 15'35, on se rend en Tchétchénie. On commence à en prendre l'habitude. À Grozny, les indépendantistes crient que Dieu est le plus grand dans la langue du Coran quand ils tirent. Cela aussi, on en a pris l'habitude. Le général Lebed parviendra bien, qu'on se rassure, à obtenir un cessez-le-feu en Tchétchénie. Mais, il mourra en 2002 dans un accident d'hélicoptère, ruinant ainsi toute possibilité qu'il fasse encore un peu d'ombre à qui que ce soit. On apprendra dans le journal Le Monde à cette occasion qu'en 1998, il était devenu ami avec Charles Pasqua mais aussi avec Alain Delon, ce dernier allant jusqu'en en Sibérie pour le soutenir lors d'une campagne électorale. Lointaine réminiscence de réseaux russes en France, sans doute.
17'50", en Chine, ce sont les inondations qui font la une de l'actualité. Les images de la télévision chinoise sont diffusées en gardant en bruit de fond le commentaire en langue chinoise, dont on ne sait dès lors quel statut il a. On imagine que pour un sinophone, cela doit être bien désagréable. Posture post-coloniale de considérer les langues non occidentales comme un « baragouin ».
Puis, on se demande (19'03") ou on fait semblant de se demander s'il faut rouvrir les maisons closes en précisant qu'en Italie aussi on se pose cette même question qui, en 2021, ne pourrait pas être posée, la prostitution étant définie comme une exploitation économique des corps et principalement du corps des femmes. Mais, on va quand même en Italie interroger une députée de l'Alliance nationale, qui est un parti de droite. On précisera à la fin du reportage qu'aucun journal italien ne relaie cette proposition de loi électoraliste qui n'est qu'un coup de pub et dont vingt-cinq ans plus tard, on ne garde aucune trace. Mais, la France, elle, s'en fait l'écho. Cela agrémente le JT de cette mi-août en faisant sans doute rêver quelques mâles sur les lupanars de Pompéï. On passe.
Conseils vacances à 21'36". Même Daniel Bilalian a l'air de s'ennuyer par avance. Faut-il porter plainte contre les hôteliers quand on a été volé dans sa chambre. Oui, dit une juriste. Bof, dit l'hôtelier. Pas sûr que cela aboutisse et à moins que ce soit un objet de valeur, dont on a la facture et qu'il y ait eu une effraction, peu de chance d'être dédommagé. On fait la conclusion à la place de la télé. Daniel Bilalian avait raison de s'ennuyer.
Alors, du coup, on va dans les gorges du Verdon où une « brigade verte » essaie de faire en sorte que les touristes ne se tuent ni se blessent. Les jeunes ramassent les déchets, ne sont pas écoutés par les propriétaires de chiens... Et on ne saura pas combien ni comment ils sont payés. Aujourd'hui, on sait : ce sont des « services civiques ». Surtout que la randonnée (25'25") a le vent en poupe. On va même comme au zoo rencontrer les agriculteurs de haute-montagne. Daniel Bilalian est attendri. Mais il s'agit de « déconstruire », comme on dit aujourd'hui, l'image du berger, nous explique Xavier, berger à lunettes d'intellos. Comme il en faut pour tous les goûts, on part ensuite dans le nord de la France dans le marais de Saint-Omer (27'53"). Le cameraman n'évite pas non plus l'ennui des enfants blonds sur les barques. Et comme si l'on n'était pas déjà épuisés, nous voilà partis faire du rafting (30'04"). Qu'est-ce qui rassemble ces reportages ? Le grégarisme plus ou moins spontané des touristes que l'on cherche à occuper en faisant tourner l'économie locale et le caractère parfaitement convenu des réponses apportées aux questions des journalistes, qui le sont tout autant, sans doute. Il y a aussi bien sûr l'infantilisation du touriste, même quand elle est supposée être éducative ou sportive.
Mais, aucune infantilisation chez Ducasse qui, pour son installation à Paris, a droit à son publireportage. Certes, il y a un menu à 480 Francs de l'époque, sans le Romanée-Conti 1961, sans aucun doute. On trouve la bouteille aujourd'hui à plus de treize mille euros.
Quant au comédien qui double en français Al Pacino dans le film Un Instant de bonheur, il justifie à lui seul de préférer les films en version originale.


Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010









2020